Pour 76% des Français, l’immobilier est devenu un investissement inaccessible et élitiste

5 min.
Investir dans l'immobilier
Une étude inédite sur le rapport des Français à l'investissement immobilier en 2023

Dans un contexte de profonde mutation du marché immobilier (largement débattu depuis plusieurs mois !), Tantiem a mené cet été une étude inédite sur le rapport qu’entretiennent les Français à l’investissement, en partenariat avec CSA Research.
L'étude a été menée auprès de plus de 1 000 répondants représentatifs de la population française.

  1. L’immobilier est toujours l’investissement préféré des Français mais crée de profonds clivages

C'est le principal enseignement de cette étude: les clivages se renforcent dès lors qu'on parle d'immobilier.

  • Clivage générationnel : 77% des moins de 35 ans considèrent qu’ils sont défavorisés pour se constituer un patrimoine immobilier en comparaison avec les générations précédentes. 

  • Clivage social : 76% des Français pensent que l’immobilier est désormais un produit de luxe réservé à quelques privilégiés

Ces clivages sont accentués par le fort intérêt des Français pour l’investissement immobilier puisqu’ils sont toujours 74% à vouloir y consacrer une part plus importante de leur épargne…  et même 91% chez les jeunes de moins de 35 ans !

2. Un investissement à ranger dans la catégorie “Produit de luxe” ?

L’enquête révèle que, aujourd’hui, l’immobilier est devenu inaccessible selon les Français (75% l’affirment), voire totalement inaccessible pour 1/3 d’entre eux. 

Ils pensent également que cela est encore plus difficile d’accès pour les jeunes. Les principales raisons selon eux : les taux d’emprunt, les prix de la pierre et les frais annexes ayant beaucoup augmenté avec l’inflation.

Sans surprise, ce sont donc 76% des Français qui pensent aussi que l’investissement immobilier est dorénavant un produit de luxe, restreints à des privilégiés. Et 61% qui estiment même ressentir un sentiment d’injustice (72% chez les moins de 35 ans)

Ce sentiment d’injustice est sans doute exacerbé par le niveau de confiance que les Français dans le placement immobilier. Ils sont 76% à exprimer leur confiance dans l’investissement immobilier notamment pour : 

  • Préparer sa retraite (85%)

  • Générer des revenus supplémentaires (81%)

  • Préparer sa succession (80%)

Ainsi seuls 22% des Français disposent d’un produit d’investissement lié à l’immobilier (SCPI, immobilier locatif / défiscalisation)

« La période d’inflation que nous traversons a un impact majeur sur l’immobilier et renforce encore plus les clivages générationnels et sociaux. Les chiffres sont éloquents : alors que l’immobilier reste le placement préféré des Français, près de 4 Français sur 5 considèrent que c’est un “produit de luxe”. Et pour les jeunes, le constat est amer : 80% éprouvent désormais de l’injustice vis à vis de leurs ainés. Il est nécessaire de proposer des alternatives pour réduire ces clivages !”

3. Plus largement, les Français recherchent avant tout la fiabilité et la simplicité dans leurs investissements. Si en termes d’immobilier, la fiabilité est souvent au rendez-vous, la simplicité reste un frein important.

La fiabilité est le maître mot de l’investissement, celui qui met d’accord tous les profils d’investisseurs, même les novices. 80% des personnes interrogées l’affirment : la sûreté est ce qui est principalement recherché, devant la simplicité pour 61%, puis le rendement pour 58%.

Les Français sont aussi prudents en raison de la méconnaissance qu’ils ont des nombreux types d’investissements ou placements financiers qui s’offrent à eux. En effet, 6 interrogés sur 10 (59%) avouent s’y connaitre mal voire très mal à ce sujet, et seulement la moitié se disent finalement satisfaits des bénéfices perçus par les produits sur lesquels ils ont investi.

C’est pourquoi les placements risqués attirent beaucoup moins que les autres : très majoritairement pour les Français qui détiennent déjà au moins un produit d’épargne, ou d’investissement financier, il s’agit de placements sécurisés (86%) et, plus précisément, des livrets d’épargne bancaire (PEL, livret A) à 84%. D’ailleurs, lorsqu’on leur demande quels domaines ils privilégieraient s’ils pouvaient investir davantage, ils mettent également en tête du podium : 

  • Les livrets d’épargne bancaire, les obligations et produits monétaires (45%)

  • L’immobilier (41%)

  • Les actions et actifs numériques (14%)

Les solutions pour pouvoir encore investir dans l’immobilier existent mais gagnent à être connues. L’immobilier fractionné permet d’acheter ensemble des biens immobiliers et de se partager les revenus locatifs, avec une fiabillité et une simplicité reconnues. D’ailleurs, 41% se sont dit prêts à investir ! Le fait d’investir collectivement a beaucoup d’importance notamment pour les plus jeunes. A nous de créer les conditions de la confiance et de la pédagogie pour révolutionner la façon dont les Français envisageront demain l’investissement immobilier !

=> Etude complète accessible ici

Articles associés

Comment fonctionne Tantiem ?

8 min.

Avis Tantiem : Alexandre de Investissements-faciles

28 min.

Faut-il investir dans les SCPI ou avec Tantiem ?

28 min.