Le guide complet du crowdfunding immobilier

‱
11 min.
Crowdfunding Immobilier
"Le crowdfunding immobilier bouleverse les rÚgles de l'investissement traditionnel. Comment fonctionne-t-il et quels sont ses véritables atouts et risques? Notre exploration vous guide dans cette nouvelle Úre.
Le guide complet du crowdfunding immobilier

L'investissement dans l'immobilier peut ĂȘtre rĂ©alisĂ© de plusieurs façons : en direct, via des SCPI, en immobilier fractionnĂ©, en crowdfunding... nous traitons spĂ©cifiquement dans cet article du crowdfunding, nos cousins proches de l'immobilier fractionnĂ©.

Le crowdfunding immobilier est une mĂ©thode de financement permettant l’intĂ©gration de petits investisseurs dans des initiatives de grande envergure et proposant des taux de rentabilitĂ© compĂ©titifs. PortĂ© notamment par l’évolution technologique et la multiplication des plateformes spĂ©cialisĂ©es, ce mode de financement a le vent en poupe. 

A travers ce guide, vous serez en mesure de comprendre plus en profondeur le fonctionnement du crowdfunding immobilier, ses avantages et ses inconvénients.

Qu’est-ce que le crowdfunding immobilier ?

Le crowdfunding, aussi appelĂ© « financement participatif », est un mode de financement visant Ă  faire appel Ă  un grand nombre d’investisseurs (particuliers principalement) pour financer une opĂ©ration. Chaque investisseur aura, en moyenne, une faible participation mais la force du nombre permettra de lever des sommes consĂ©quentes. Ce mode de financement permet donc Ă  un petit investisseur de participer Ă  des opĂ©rations d’envergure traditionnellement rĂ©servĂ©es aux institutionnels. 

Le crowdfunding immobilier vise à financer une opération immobiliÚre, généralement porté par un promoteur ou un marchand de biens. Ceux-ci incluent :

  • Promotion immobiliĂšre (logement, bureaux, commerces
)

  • RĂ©habilitation immobiliĂšre

  • ÉlĂ©vation d’un immeuble

  • Vente Ă  la dĂ©coupe

  • PrĂȘts hypothĂ©caires participatifs

AprĂšs avoir apportĂ© des fonds, les investisseurs percevront une rĂ©munĂ©ration calculĂ©e sur la base d’un objectif de profitabilitĂ©, souvent acquittable au dĂ©nouement de l’opĂ©ration (revente du bien).

Dans ce sens, ces investissements se distinguent de ceux en SCPI oĂč les projets dĂ©bouchent souvent sur une mise en location.


Les secteurs du crowdfunding immobilier

Comme mentionné précédemment, le crowdfunding immobilier peut concerner différents secteurs. Dans la majorité des cas, les opérations peuvent concerner de façon indifférente des biens résidentiels, des bureaux ou des commerces. Les investisseurs participeront aux coûts généraux de construction ou rénovation et seront rémunérés sur la vente du bien érigé ou rénové.

La promotion immobiliĂšre

La promotion immobiliĂšre consiste Ă  investir dans la construction et le dĂ©veloppement de nouveaux biens immobiliers. Les biens ciblĂ©s peuvent tout aussi bien ĂȘtre des logements, des bureaux, des commerces voire des entrepĂŽts ou des data center. Ce secteur est de plus en plus sujet au financement participatif pour le financement des fonds propres.

La réhabilitation immobiliÚre

La rĂ©habilitation immobiliĂšre, Ă  l’inverse de la promotion, concerne des biens existants. Plus prĂ©cisĂ©ment, la rĂ©habilitation consiste Ă  opĂ©rer des rĂ©novations et autres modifications sur un bien immobilier sans procĂ©der Ă  sa destruction. Des exemples de projets de rĂ©habilitation potentiels peuvent ĂȘtre :

  • Transformation de bĂątiments industriels (usines, entrepĂŽts
) en immeubles rĂ©sidentiels

  • AmĂ©lioration de l’état, du confort d’un bĂątiment (extĂ©rieur et/ou intĂ©rieur)

  • Mise aux normes Ă©nergĂ©tique

ÉlĂ©vation d’un immeuble

L'Ă©lĂ©vation d'un immeuble consiste Ă  ajouter des Ă©tages supplĂ©mentaires Ă  un bĂątiment existant. Cela peut permettre d’augmenter la capacitĂ© d’accueil d’un immeuble par exemple. La nouvelle valorisation de l’immeuble permettra de rĂ©munĂ©rer l’investisseur.

Vente à la découpe

La vente à la découpe consiste à diviser un bùtiment en plusieurs unités individuelles, telles que des appartements ou des condominiums, puis à les vendre séparément. Chaque investisseur possÚdera ensuite une part de chaque unité ainsi créée et pourra tirer profit de celles-ci.

 

PrĂȘts hypothĂ©caires participatifs

Les prĂȘts hypothĂ©caires participatifs sont une variante du crowdfunding immobilier oĂč les investisseurs prĂȘtent de l’argent pour un projet. Ceux-ci se rĂ©munĂšreront ensuite sur les intĂ©rĂȘts de ces fonds prĂȘtĂ©s, que ce soit Ă  des particuliers ou Ă  des promoteurs immobiliers.

 

Comment fonctionne le crowdfunding immobilier ?

Le rÎle des différents acteurs dans le processus

On distingue 3 types d’acteurs principaux dans le processus de financement participatif :

  • Investisseur : L’investisseur peut ĂȘtre un particulier ou une entitĂ©. Son rĂŽle est de fournir les fonds nĂ©cessaires Ă  l’opĂ©ration. Le grand nombre d’investisseurs prĂ©sents dans une initiative financĂ©e par le crowdfunding permet Ă  ceux-ci d’y entrer moyennant une participation relativement faible (souvent entre 100 et 1000€)

  • Promoteur : Le promoteur (opĂ©rateur) est le porteur du projet. Il est entiĂšrement responsable de l’identification, de la planification, et de la gestion de celui-ci. Il est Ă©galement responsable de la rĂ©alisation des objectifs fixĂ©s. Son objectif dans le processus de crowdfunding est de voir son projet ĂȘtre financĂ©.

  • Plateforme de crowdfunding immobilier : La plateforme prĂ©sente les projets des diffĂ©rents opĂ©rateurs au public. Elle joue un rĂŽle clef d’intermĂ©diaire dans le processus puisqu’elle gĂšre les transactions (la collecte de fonds), facilite la communication entre parties et permet d’informer constamment l’investisseur sur les opĂ©rations dans lesquelles il est impliquĂ©. Elle fixe aussi le taux d’intĂ©rĂȘt et la pĂ©riode de financement en concertation avec l’entreprise promotrice. Certaines plateformes effectuent mĂȘme des due diligence sur les initiatives listĂ©es pour apporter plus de sĂ©curitĂ© Ă  l’investisseur.


Le processus de financement participatif en détail 

Le processus de financement participatif dans l'immobilier comporte plusieurs étapes : 

  • Constitution du projet par le promoteur immobilier : Le promoteur identifie le type de programme (construction/rĂ©habilitation), estime les coĂ»ts et les retours sur investissement, et planifie sa rĂ©alisation

  • Listage du projet sur les plateformes : Le promoteur dĂ©crit en dĂ©tail le programme sur la plateforme. Cela inclut les objectifs, les coĂ»ts, les dĂ©lais, les plans architecturaux, les rendements prĂ©vus, et les Ă©ventuels risques associĂ©s.

  • Collecte de Fonds : Une fois le projet accessible au public, les investisseurs intĂ©ressĂ©s dĂ©cident du montant qu'ils souhaitent investir. Chaque investisseur peut investir une somme relativement modeste, ce qui permet de mobiliser des fonds considĂ©rables. Une fois le programme financĂ© (quand l’objectif de financement fixĂ© par l’entreprise promotrice est atteinte), celui-ci peut dĂ©marrer.

  • RĂ©partition des Parts : Les investisseurs reçoivent des parts proportionnelles Ă  leur apport. Cela peut se faire sous forme d'actions, d'obligations, de titres ou d'autres instruments financiers.

  • RĂ©alisation du Projet : Le promoteur met en Ɠuvre l’opĂ©ration conformĂ©ment au plan Ă©tabli. La plateforme de crowdfunding communiquera des informations aux en temps rĂ©el sur son avancĂ©e.

  • GĂ©nĂ©ration de Revenus : Une fois le projet terminĂ© et les objectifs atteints, les revenus gĂ©nĂ©rĂ©s sont rĂ©partis entre les investisseurs en fonction de leurs parts.


Les avantages du crowdfunding immobilier

Deux personnes qui négocient un contrat

Le crowdfunding immobilier possĂšde plusieurs avantages. Non seulement c’est un investissement simple Ă  rĂ©aliser mais il est aussi relativement peu risquĂ©, offre des taux de rentabilitĂ© attractifs et Ă  horizon court.

 

Simplicité des investissements

Le premier avantage du crowdfunding immobilier est certainement sa simplicitĂ©. Les investissements locatifs classiques nĂ©cessitent l’élaboration complĂšte d’un projet (recherche d’appartement, travaux potentiels Ă  rĂ©aliser 
) et surtout, sa rĂ©alisation. Le crowdfunding immobilier, Ă  travers les plateformes dĂ©diĂ©es, propose des projets dĂ©jĂ  pensĂ©s, avec une profitabilitĂ© estimĂ©e. La tĂąche de l’investisseur sera donc beaucoup moins chronophage, puisqu’il n’aura qu’à sĂ©lectionner l’initiative qui l’intĂ©resse le plus au vu de ses caractĂ©ristiques.

 

Accessibilité financiÚre pour les petits investisseurs 

A la diffĂ©rence des investissements locatifs classiques, au travers d’une SCI par exemple, le financement participatif permet Ă  un petit investisseur d’investir dans l’immobilier.

Prenons l’exemple d’un investissement classique fait sur un appartement coĂ»tant 300 000 €. L’apport demandĂ© sera en moyenne de 10% donc 30 000 €, correspondant Ă  l’apport initial. Une somme qui peut ĂȘtre rĂ©dhibitoire pour des investisseurs modestes.

Le crowdfunding immobilier permet de surmonter cette limite, avec des plateformes permettant souvent d’investir Ă  partir de 100 ou 1000 €. Ce mode de financement permet donc de rendre le monde de l’immobilier plus accessible. Pour preuve, le montant investi Ă©tait de 2871 euros en moyenne en 2021, contre 4711 euros en 2020. Le nombre moyen d’investisseurs par collecte est passĂ© de 177 en 2020 Ă  313 en 2021.

Un niveau de risque limité (jusqu'à présent)

Un investissement comporte toujours des risques, souvent proportionnels à la profitabilité proposée.

Toutefois, recourir au crowdfunding immobilier implique des risques modĂ©rĂ©s dans le sens oĂč l’actif sous-jacent Ă  l’opĂ©ration apporte une sĂ©curitĂ© Ă  l’investisseur.

La preuve en est que, pour le moment quasiment aucune plateforme n’a fait face Ă  une perte dĂ©finitive, et le taux de dĂ©faut historique observĂ© sur cette typologie de financement est restĂ© faible ces derniĂšres annĂ©es.

La situation sur le marché immobilier et les failllites de promoteur ces derniers mois doivent toutefois amener à plus de prudence dans le choix des projets.

Investissement Ă  court/moyen terme

Avec des placements obligataires de 12 à 36 mois en moyenne, le crowdfunding immobilier se distingue par sa capacité à offrir une forte profitabilité sur le court et moyen terme.

Cela permet un retour plus rapide pour l’investisseur ce qui est d’autant plus intĂ©ressant que la majoritĂ© des placements immobiliers se font sur un horizon de plus de 10 ans. MĂȘme en dehors de la sphĂšre de l’immobilier, l’horizon d’investissement recommandĂ© est souvent supĂ©rieur Ă  5 ans, pour les placements boursiers par exemple.

Retours sur investissement potentiels

Le principal avantage du crowdfunding immobilier est l’attractivitĂ© de ses rendements. Historiquement, la profitabilitĂ© financiĂšre de ce mode de placement est en effet bien supĂ©rieure Ă  celle des investissements immobiliers en direct : 9,40% de TRI en moyenne en 2022. A titre de comparaison, en France, la profitabilitĂ© moyenne pour un bien immobilier est de 5,9%.

 

Les montages financiers avec le crowdfunding immobilier

Les placements en crowdfunding immobilier peuvent se faire selon diffĂ©rentes modalitĂ©s. L’épargnant conserve la possibilitĂ© de choisir l’actif qui lui convient, que ce soient des actions, des obligations ou des titres participatifs.

 

Montage en obligations (dette pure)

Le montage en obligations utilise un vĂ©hicule d’investissement qui sert d’intermĂ©diaire. ConcrĂštement, l’argent est prĂȘtĂ© Ă  un opĂ©rateur qui rĂ©munĂšrera Ă  un taux annuel fixe connu et sur un horizon prĂ©vu avant l’opĂ©ration. La distribution peut se faire rĂ©guliĂšrement au cours de l’opĂ©ration ou Ă  la fin de celle-ci en mĂȘme temps que la rĂ©cupĂ©ration du capital de dĂ©part.

 

Montage en obligations convertibles

Le montage en obligations convertibles est similaire au montage en obligations classique : le taux annuel de rĂ©munĂ©ration et la durĂ©e du projet sont fixes. Le taux annuel sera gĂ©nĂ©ralement plus faible que dans une opĂ©ration en dette pure, mais l’opĂ©rateur s’engage Ă  faire bĂ©nĂ©ficier l’investisseur d’une partie de la marge de l’opĂ©ration. DiffĂ©rents facteurs comme le prix de cession ou les Ă©ventuels retards auront donc un impact sur la rĂ©munĂ©ration finale.

 

Montage en capital (actions)

Le financement par action (crowdequity) est plus rare dans l’immobilier. Dans ce type de montage, l’investisseur devient actionnaire du vĂ©hicule d’investissement crĂ©Ă© par la plateforme de financement participatif.

Cette fois le taux n’est pas fixĂ© Ă  l’avance et la rĂ©munĂ©ration se fera sur la plus-value rĂ©alisĂ©e lors de la cession de l’actif. Cela implique d’un cĂŽtĂ© plus de risque pour l’investisseur mais aussi potentiellement plus de gains puisque le rendement n’est ici pas plafonnĂ©.

Ce montage permettait de bĂ©nĂ©ficier de l’avantage fiscal de l’éligibilitĂ© au PEA-PME qui offrait la possibilitĂ© d’une exonĂ©ration d’impĂŽts sur les dividendes et plus-values sous certaines conditions. Cependant, depuis la loi Pacte et l’extension de cette Ă©ligibilitĂ© aux autres titres de la finance participative (dont les obligations), l’utilitĂ© du recours Ă  un tel montage est grandement rĂ©duite.

 

Les principaux risques liés au crowdfunding immobilier

 


Un agent immobilier qui présente un appartement à un jeune couple

On identifie plusieurs risques principaux pour l’investisseur dans une opĂ©ration de crowdfunding immobilier :

 

Risque de perte en capital

Comme tous les placements, le capital investi n’est pas garanti dans le crowdfunding immobilier. L’investisseur peut ĂȘtre amenĂ© Ă  perdre tout ou partie de son apport initial et doit en ĂȘtre conscient. Les opĂ©rations de ce type ont historiquement un faible taux de dĂ©faut mais les fonds investis peuvent thĂ©oriquement ĂȘtre perdus en cas d’annulation forcĂ©e du programme ou de faillite de l’opĂ©rateur par exemple. Une analyse approfondie des performances passĂ©es de l’entreprise promotrice est essentielle. Cela inclut l'examen de ses antĂ©cĂ©dents en matiĂšre de rĂ©ussite de projets similaires.

 

Risque de rendement inférieur

Bien que le taux de rendement soit fixe, il n’est pas toujours garanti. Ce taux est basĂ© sur des estimations et prĂ©visions relatives au projet. En cas de changement drastique sur les coĂ»ts de construction, ou de retard, le rendement de celui-ci peut ĂȘtre revu Ă  la baisse.

 

Risque de liquidité

L’illiquiditĂ© est aussi un risque majeur du crowdfunding immobilier. Prenons l’exemple d’un placement en actions : les titres peuvent ĂȘtre Ă©changĂ©s contre de la liquiditĂ© Ă  hauteur du cours de l’action en question et ce, Ă  n’importe quel moment du processus, sauf Ă©vĂ©nement exceptionnel. Dans le cas du crowdfunding immobilier en revanche, les fonds investis sont gĂ©nĂ©ralement bloquĂ©s au cours de l’opĂ©ration. Une personne ayant investi ne pourra donc pas rĂ©cupĂ©rer son capital, mĂȘme en cas d’urgence, avant la fin de la durĂ©e prĂ©vue. Il est donc important pour l’investisseur d’ĂȘtre au courant de ces modalitĂ©s et d’adapter le montant investi en consĂ©quence, en ne mobilisant que des fonds dont il n’a pas besoin Ă  court terme.

 

Risque de marché

Les placements rĂ©alisĂ©s en crowdfunding immobilier sont Ă©galement sensibles aux fluctuations du marchĂ© immobilier. Une baisse du prix de l’immobilier pourrait par exemple entraĂźner une revue Ă  la baisse du prix de cession et donc potentiellement des rendements. Il est donc important pour un investisseur de diversifier son portefeuille d’investissements pour Ă©viter une exposition trop importante aux fluctuations d’un marchĂ©.

 

Cas particulier : la comparaison avec une SCPI

DiffĂ©rents facteurs peuvent guider une dĂ©cision d’investissement vers du crowdfunding immobilier ou une SCPI :

  • La diversification est un point diffĂ©renciant majeur : le crowdfunding immobilier, n’expose qu’à un actif (le programme financĂ©) tandis qu’une SCPI offre une diversification automatique en investissant dans plusieurs biens immobiliers.

  • Le niveau de liquiditĂ© est aussi Ă  l’avantage de l’investissement en SCPI car les parts de SCPI sont Ă©changĂ©es sur des marchĂ©s secondaires (la liquiditĂ© peut toutefois varier en fonction de la demande du marchĂ©).

  • Le niveau d’apport initial requis est toutefois en faveur du financement participatif, oĂč il est relativement faible comparĂ© Ă  une SCPI.

Cas particulier : la comparaison avec l’investissement fractionnĂ© (ce que propose Tantiem)

L’investissement fractionnĂ© prĂ©sente de nombreuses caractĂ©ristiques communes avec le crowdfunding immobilier.

La diffĂ©rence majeure est sur la plus-value immobiliĂšre. En investissant en crowdfunding, un investisseur connaĂźt dĂ©jĂ  le rendement potentiel de son investissement. Celui-ci est fixe. Le rendement peut finalement ĂȘtre plus faible si l’opĂ©ration se passe mal mais le rendement ne sera jamais plus Ă©levĂ©.

En revanche, en investissant en investissement fractionnĂ©, l’investisseur a aussi accĂšs Ă  la plus value Ă  la revente. L’investisseur en investissement fractionnĂ© devient ainsi un propriĂ©taire indirectement, plus exposĂ©, mais maximisant son gain potentiel.

Les garanties et sûretés du crowdfunding immobilier

MalgrĂ© le nombre important de risques liĂ©s aux placements en crowdfunding immobilier, il existe diffĂ©rentes garanties qui peuvent ĂȘtre mises en place pour protĂ©ger l’investisseur :

 

L’hypothùque

L’hypothĂšque est l’une des garanties les plus frĂ©quentes dans le crowdfunding immobilier. Elle permet Ă  l’investisseur de se couvrir contre un dĂ©faut de paiement de l’opĂ©rateur. En effet, elle permet Ă  la plateforme de crowdfunding de saisir un bien immobilier de l’opĂ©rateur dans ce cas (qui aura Ă©tĂ© Ă©tabli au prĂ©alable), et de rĂ©munĂ©rer les investisseurs sur ce bien hypothĂ©quĂ©.

 

La fiducie

La fiducie est une garantie permettant de transfĂ©rer la propriĂ©tĂ© d’un bien Ă  un fiduciaire en cas de dĂ©faut de paiement de l’opĂ©rateur. Similairement Ă  un cas d’hypothĂšque, les investisseurs seront ensuite remboursĂ©s via une vente de ce bien par exemple. Moins rĂ©pandue que l’hypothĂšque, elle offre pourtant des avantages similaires et plus de sĂ©curitĂ© pour l’investisseur.

 

La caution

La caution est une garantie dans laquelle un tiers (le garant) se porte garant du promoteur. Il sera responsable du remboursement du prĂȘt en cas de dĂ©faut de paiement. Il existe 2 types de caution : la caution simple comptant 1 garant et la caution solidaire comptant plusieurs garants.

 

L’aval de la plateforme de crowdfunding 

Cette garantie, aussi appelĂ©e « double signature » oblige l’opĂ©rateur Ă  obtenir l’aval de la plateforme de crowdfunding avant d’engager des dĂ©penses. Cela offre une garantie Ă  l’investisseur sur la nature des coĂ»ts relatifs au projet, et permet de s’assurer qu’ils vont ĂȘtre exclusivement engagĂ©s pour l’accomplissement de celui-ci.

 

Comment faire du crowdfunding immobilier ?


Propriétaire qui donne les clés à sa nouvelle locataire

L’accessibilitĂ© du crowdfunding immobilier est un de ses atouts majeurs. Au-delĂ  de la somme modeste nĂ©cessaire pour investir, les plateformes sont assez intuitives et jouent le rĂŽle de facilitateur pour la collecte de fonds. Mais comment, concrĂštement, investir dans un tel programme ?

 

Processus dĂ©taillĂ© de l’investissement dans le crowdfunding immobilier

Les étapes à suivre pour se lancer dans le crowdfunding immobilier sont les suivantes (cÎté investisseur) :

  • CrĂ©ation d’un compte sur les plateformes dĂ©diĂ©es : C’est la premiĂšre Ă©tape du processus. Il est conseillĂ© de crĂ©er un compte sur un maximum de plateformes pour avoir accĂšs Ă  un maximum de projets, surtout au vu de la popularitĂ© de certains.

  • Recherche d’un projet : C’est l’étape primordiale du processus. Les chiffres clefs doivent ĂȘtre examinĂ©s consciencieusement. Parmi ceux-ci, les plus importants sont le taux de rentabilitĂ© et la durĂ©e du programme.

  • DĂ©pĂŽt de fonds : Cette Ă©tape est importante car elle dĂ©terminera la part de l’investisseur. Il est important pour l’investisseur de respecter ses limites d’investissement (calculĂ©es en fonction de ses revenus) mais Ă©galement de calculer ses gains potentiels avec le taux de rentabilitĂ© affichĂ©. Souvent, un seuil minimal d’investissement est fixĂ©, en dessous duquel il est impossible de participer Ă  l’opĂ©ration.

  • RĂ©cupĂ©ration des gains : Au bout de la pĂ©riode prĂ©vue, l’investisseur rĂ©cupĂ©rera son apport de dĂ©part ainsi que les intĂ©rĂȘts (correspondant Ă  la profitabilitĂ© fixĂ©e au prĂ©alable). L’investisseur sera informĂ© de tout retard qui pourrait entraĂźner un retard de ses Ă©chĂ©ances.

 

Calcul du retour sur investissement

Pour illustrer et expliquer le calcul du rendement d’un placement en crowdfunding immobilier, prenons un exemple de projet. Une opĂ©ration immobiliĂšre Ă  Strasbourg, financĂ©e sur ClubFunding, vise Ă  l’acquisition d’un immeuble de 1 600 m2 afin d’y rĂ©aliser des travaux et de le revendre Ă  la dĂ©coupe. Le promoteur immobilier a besoin d’1,5M€.

La durĂ©e du placement obligataire est de 24 mois et le taux proposĂ© est de 10% brut. Supposons que l’investisseur place 1000 €.

À l’issue des 24 mois, l’investisseur rĂ©cupĂšre son placement (1000€) ainsi que les intĂ©rĂȘts bruts qui sont de 1000 10% 2 = 200 €.

Sur les 200 € d’intĂ©rĂȘts, l’impĂŽt est de 200 * 30% = 60€.

Ce sont donc 140€ nets d’impîts et de charges sociales que l’investisseur touche sur 2 ans, donc 70€ par an correspondant à un rendement net de 7% annuel.


Sur quelles plateformes faire du crowdfunding immobilier ?

De nombreuses plateformes de crowdfunding immobilier existent, possĂ©dant leurs avantages et inconvĂ©nients. Avant d’investir sur l’une d’entre elles, il faut s’assurer des Ă©lĂ©ments suivants :

  • Date de crĂ©ation (au moins 5 ans d’anciennetĂ© de prĂ©fĂ©rence)

  • Statut de conseiller en investissement participatif (CIP) dĂ©livrĂ© par l’AMF

Les critÚres de sélection se feront ensuite principalement sur :

  • Taux de rentabilitĂ© moyen

  • DurĂ©e moyenne

  • Taux de dĂ©faut (retard de plus de 6 mois)

Une analyse de la satisfaction client (en étudiant les avis laissés) est aussi essentielle pour prendre une décision éclairée.

Les 3 principales plateformes sont Anaxago, ClubFunding et Homunity.

Anaxago

Avec plus de 540 millions d’euros financĂ©s et des taux de rendement de 9,8% en moyenne, Anaxago est une plateforme incontournable en matiĂšre de crowdfunding immobilier. La longueur moyenne des projets est de 17 mois ce qui en fait la plus compĂ©titive parmi les plateformes sĂ©lectionnĂ©es. Une autre particularitĂ© d’Anaxago est le grand nombre d’actifs « prime » qu’elle propose. Ces projets concernent uniquement des biens exceptionnels qui seront donc souvent mieux valorisĂ©s par les acheteurs.

 

ClubFunding

ClubFunding est la plus grande plateforme de crowdfunding immobilier en termes de nombre de projets financĂ©s (6836) et de montants financĂ©s avec plus d’1 milliard d’euros collectĂ©s. C’est aussi la plateforme la plus compĂ©titive en termes de rendements avec une profitabilitĂ© de 10% en moyenne. La longueur moyenne des placements est de 21 mois ce qui la place dans la moyenne des plateformes de ce type. Le fait que ClubFunding ne dĂ©plore aucune perte dĂ©finitive malgrĂ© son grand nombre de projets financĂ©s montre la fiabilitĂ© et la soliditĂ© des projets proposĂ©s.

 

Homunity

Avec 538 millions d’euros de montants financĂ©s, Homunity est une autre plateforme de crowdfunding immobiliĂšre incontournable. Offrant une profitabilitĂ© de 8,92% pour une longueur de 21 mois par projet en moyenne, Homunity se dĂ©marque aussi par la qualitĂ© et la soliditĂ© de ses projets qui sont exclusivement des projets ambitieux de plusieurs millions d’euros

"Il peut ĂȘtre difficile de s'y retrouver entre crowdfunding, SCPI, immobilier fractionnĂ©... En quelques mots: le crowdfunding permet de financer des promoteurs ou des marchands de biens en Ă©change d'un rendement sur un an ou deux. Vous jouez le rĂŽle de la banque ! L'immobilier fractionnĂ© est tout autre: vous ĂȘtes co-investisseur sur 8 ans et touchez les revenus locatifs chaque mois ou chaque trimestre... mais surtout Ă©galement la potentielle plus value Ă  la sortie. L'approche et la philosophie sont donc bien plus diffĂ©rentes !

DĂ©couvrir Tantiem

Articles associés

Le guide complet de l'investissement locatif

‱
15 min.
Le guide complet de l'investissement locatif

La fiscalité du crowdfunding immobilier : déclaration et optimisation

‱
5 min.
Crowdfunding immobilier fiscalité

Le guide complet de l'investissement immobilier fractionné

‱
11 min.