ArticlesSCPILes SCPI : mieux comprendre les avantages & inconvénients de cet investissement

Les SCPI : mieux comprendre les avantages & inconvénients de cet investissement

4 min.
SCPI
Découvrez les SCPI : un moyen d'investissement dans l'immobilier avec de petits montants, profitez de la diversification et de la gestion simplifiée. Cependant, gardez à l'esprit les frais, la liquidité réduite et l'absence de garantie de rendement. Les dividendes sont soumis à l'impôt sur le revenu. Choisissez judicieusement votre secteur pour un investissement optimal.
Immeubles avec un parc devant

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier, (SCPI) sont un instrument d'investissement immobilier de plus en plus prisé par les épargnants. C’est en effet un type de d’investissement séduisant si vous êtes en quête de diversification et de revenus attractifs, et que votre budget s’avère limité. Si sur le papier, cette stratégie est attractive, elle comporte néanmoins quelques risques : on vous explique tout dans cet article !

En quoi consiste une SCPI ?

Une SCPI est un organisme d’investissement collectif : plusieurs personnes achètent une ou plusieurs parts du capital d’une société, qui s’occupe ensuite d’acquérir et de gérer un portefeuille diversifié de biens immobiliers. Ce patrimoine immobilier aura été obtenu grâce à l’argent collecté auprès des investisseurs de la société lors de l’achat des parts du capital. Ces investisseurs détiennent des parts proportionnelles aux parts du capital qu’ils auront achetées, et ont ainsi des droits sur les loyers et les éventuelles plus-values réalisées par la société.

À noter :

  • Si vous souhaitez investir dans des biens immobiliers à usage commercial, il faudra passer par une SCPI d’entreprise.

  • Si vous souhaitez en revanche investir dans des biens immobiliers à usage d’habitation, ce sera via une SCPI d’habitation.

Quelles sont les missions d'une SCPI ?

Les SCPI ont pour but de générer des revenus locatifs, de valoriser le patrimoine immobilier, et de redistribuer les bénéfices aux associés sous forme de dividendes.

Les gestionnaires des SCPI s'occupent de toutes les tâches administratives, juridiques, et techniques liées à la gestion des biens immobiliers, ce qui décharge les investisseurs des contraintes de la gestion locative.

Une SCPI s'occupe par exemple de la gestion de plusieurs contraintes : acquérir les biens immobiliers, trouver des locataires, réaliser l’état des lieux, s’acquitter des charges, réaliser des travaux, et récupérer les loyers.

Pour être libéré de ces contraintes, vous n’avez qu’à vous acquitter de frais de gestions annuels, ainsi que de frais lors de l’achat de parts du capital.

Quels sont les avantages d'une SCPI ?

Les meilleures SCPI peuvent vous offrir plusieurs avantages:

  • Investir avec de petits montants : Avec des montants de placements relativement modestes, les SCPI sont accessibles à un large public ! En moyenne, une part du capital d’une SCPI vaut entre 150€ et 1000€.

  • Diversifier vos placements : en achetant des parts dans une SCPI, vous investissez dans plusieurs projets immobiliers, et non pas un seul bien !

  • Mutualiser les risques : en tant que placement collectif, les risques sont mutualisés entre les différents investisseurs.

Quels sont les inconvénients d'une SCPI ?

Les SCPI ne sont cependant pas exemptes d'inconvénients :

  • Aucune garantie de rendement : puisque dépendant du marché de l’immobilier, vous n’aurez de garanties ni sur le montant des dividendes ou les revenus que vous percevrez, ni sur la valeur de vos parts (si vous souhaitez revendre)Si en 2022, le marché des SCPI était flamboyant, comme le montre cet article, certains produits s’en sortiront mieux que d’autres en 2023 : d’où l’importance de bien choisir son secteur d’investissement !

  • Un investissement moins liquide : l'investissement dans une SCPI est moins liquide que l'achat direct d'un bien immobilier, car les parts ne sont pas facilement revendables.

  • Des frais d’entrée et de gestion : les frais d’entrée représentent un taux de 5% à 12% de la valeur de votre part, tandis que les frais de gestion sont équivalente à un taux de 8% à 10% de vos dividendes.

À quelle fiscalité les SCPI sont-elles soumises ?

En ce qui concerne la fiscalité, sachez que les dividendes perçus d’une SCPI sont soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu, et sont à déclarer comme des revenus fonciers.

Articles associés

Le guide complet de la SCPI

9 min.
Le guide complet de la SCPI

Le guide complet de l'investissement immobilier fractionné en 2024

11 min.

Faut-il investir dans les SCPI ou avec Tantiem ?

28 min.